Colocation-colocataire.com » Immo » Crowdfunding : qu’est-ce que le crowdfunding ?

Crowdfunding : qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding appelé aussi financement participatif, est un mécanisme financier permettant d’établir un contact entre investisseurs et chef de projet par le biais d’une plateforme internet. Le but de l’établissement d’un crowfunding est la collecte de fonds pour financer un projet auprès du large public sous la forme de petits montants. Le crowfunding est une méthode de financement pouvant être utilisée dans différents secteurs dont : l’immobilier, l’agriculture, le prêt à porter ou encore l’art.

Cependant, le crowfunding est régi par des lois bien précises et cela depuis 2014. Ces lois mettent en jeu deux parties : l’investisseur et le porteur de projet. L’investisseur a pour rôle de placer son argent dans une idée de projet à laquelle il croit. Le porteur de projet quant à lui possède l’idée mais pas les fonds nécessaire, d’où la nécessité d’un financement.la réglementation fixe cette limite de fonds à 2,5 millions d’euros afin de limiter les pertes pouvant être engendrées par cet investissement. Consultez la page http://finances-et-patrimoine.fr/investir-immobilier/crowdfunding/ pour en apprendre davantage.

Investir

Quels sont les différents types de crowdfunding ?

Vu l’amplification des plateformes de crowdfunding, une réglementation a été instauré afin d’en définir l’usage. De ce fait, chaque plateforme répond à une catégorie précise de financement. Les principaux types de plateformes sont les suivantes :

  • Le don : le don est le premier type de plateforme de crowdfunding introduit, donc le plus ancien. Ce type de don est dit sans contrepartie est fonction selon le principe suivant : une personne pouvant être physique ou morale telle qu’une entreprise ferra un don dans le but de financer un projet sans attendre de retour. Néanmoins, certaines plateformes de dons ont évoluées pour permettre à l’acteur du don de bénéficier d’un retour.
  • Le crowdlending ou prêt : ce type de crowdlending est le plus courant au sein dans le rang des investissements. Ce dernier se base sur le prêt d’une certaine somme d’argent par une personne pouvant être morale ou physique à un porteur de projet et la récupération de ce prêt avec ou sans intérêts.
  • L’investissement participatif : ce dernier se divise en deux types d’investissements dont les caractéristiques diffèrent en fonction du projet à couvrir. Le premier type repose sur le financement d’une startup ; l’investisseur reçoit en contrepartie des parts de l’entreprise. Le deuxième type est un financement d’un projet bien précis. Dans ce dernier cas, l’investisseur est rémunéré avec des intérêts.

Quelles sont les règles mises en vigueur ?

Le crowdfunding est un nouveau type de business régulé par une réglementation rigoureuse. Cette réglementation exige aux plateformes une obtention d’un statut juridique bien précis afin de justifier leurs activités et gagner en droits. Grâce à ce statut, les plateformes peuvent alors investir dans des structures de type juridique ou encore élever le seuil de leurs fonds jusqu’à une somme maximale de 2,5 millions d’euros d’investissements. La réglementation juridique vise également à couvrir l’investisseur en exigeant une déclaration des risques liés à l’investissement.